Mon dernier grand et beau voyage, c’était au Panama il y a quatre mois. Une première pour moi puisque je n’avais jamais mis les pieds en Amérique latine. Pourquoi le Panama pour commencer à explorer le Centre / Sud de l’Amérique  (mon exploration du continent se limitait alors aux Etats-Unis et un petit bout de Canada) ? Grâce à mon amie Nadia, moitié panaméenne de son état, partie pour quelques mois faire le terrain de sa thèse là bas. Une opportunité idéale pour découvrir cette petite bande de terre coincée entre un voisin très touristique (le Costa Rica) et une voisine qui n’a pas toujours bonne réputation (la Colombie – même si on peut tout à fait la visiter aujourd’hui).

A une dizaine d’heures de vol de Paris, c’est une destination encore peu courue qui commence tout juste à intriguer les voyageurs curieux en quête de dépaysement : Libé l’a même classée n°1 de son Top 10 des destinations 2015 ! C’est en effet un pays fascinant que j’ai eu la chance de découvrir, bouillonnant d’énergie et de grands projets, entre tradition et modernité. Je pense bien sûr aux travaux d’élargissement de son célèbre canal, une prouesse d’ingénierie qui donne le tournis, mais aussi à la métamorphose de sa capitale, où les innombrables gratte-ciel côtoient une vieille ville en pleine gentrification.

C’est cette atmosphère particulière que j’ai découverte en arrivant à Panama City, dans la chaleur et la moiteur d’une nuit d’été tropicale (février est un mois idéal pour visiter le Panama). Après de longues heures de vol puis d’attente à l’aéroport pour passer la frontière et récupérer ma valise, je suis finalement arrivée exténuée mais ravie dans ma première home away from home panaméenne : l’American Trade Hotel. Au cœur du Casco Viejo (la vieille ville), cet immeuble qui servait de repère à un gang il y a encore quelques années a été entièrement rénové en 2013 par Atelier Ace (Ace Hotels) pour devenir un établissement d’hôtellerie de luxe.

Outre la superbe décoration du sol au plafond, en y entrant j’ai été envoûtée par les parfums des boiseries qui se mêlent aux odeurs de bitume de la ville environnante, dans cette atmosphère un peu moite et végétale qu’on ne retrouve que sous les tropiques… Enivrée par ces sensations visuelles et olfactives (et épuisée par mes longues heures de vol), je me suis vite endormie dans ma ravissante chambre malgré l’excitation d’être enfin arrivée.

De jour, l’hôtel dévoile tous ses charmes : paisible petite piscine d’où on observe le vol des oiseaux exotiques sur la ville, jolie bibliothèque où bouquiner en écoutant du jazz, patio et terrasses ombragés, et bien sûr la grande salle de réception / restaurant où l’on pourrait passer des heures à ne rien faire d’autre qu’admirer la déco en sirotant un smoothie, ou en contemplant au dehors le bal des taxis…

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama
American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama
American Trade Hotel Panama
American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

American Trade Hotel Panama

J’ai rarement eu la chance de séjourner dans un lieu aussi exceptionnel(et pourtant j’en ai vus des beaux hôtels), et c’est définitivement un de mes plus beaux souvenirs du Panama – peut-être aussi parce que c’est le premier et qu’on peut difficilement faire mieux comme entrée en matière. Les prix sont à la hauteur du cadre et des prestations, mais je vous encourage à faire cette petite folie pour une nuit si vous passez par Panama City !

YOLO ;)

American Trade Hotel
www.acehotel.com/panama
Plaza Herrera, Casco Viejo, Panama City
A partir de $200 la nuit environ

Après la street food à Istanbul, place à quelques « vraies » adresses de restaurants ! Parce que picorer des petits pains au sésame ou des sandwichs au poisson dans la rue, c’est rigolo, mais s’installer à table dans un bel endroit c’est quand même bien agréable – et cela permet de se reposer un peu entre deux visites. Branché, traditionnel, cosy ou plus guindé : les restaurants à Istanbul ne manquent pas. Les Stambouliotes y sortent beaucoup, en famille, en couple ou entre amis. Parce que je suis une grosse gourmande Pour adopter le mode de vie local, j’ai donc beaucoup mangé dehors, avec cet avantage que cela coûte vraiment moins cher qu’à Paris. Après 5 jours d’enquête approfondie, si je ne devais retenir que 5 adresses de restaurants à Istanbul, où de la cuisine à la déco en passant par l’accueil tout était parfait, ce serait celles-ci…

Naif

Je voulais absolument tester le brunch de Naif, sur lequel j’avais flashé en faisant un peu de repérage sur le net avant mon départ. Le matin où nous avons voulu nous y rendre, il pleuvait à grosses gouttes et nous nous sommes un peu perdus pour trouver l’adresse : quel réconfort en y entrant enfin ! La déco ne m’a pas déçue : je ne savais plus où donner de la tête, entre les assiettes décoratives, le mur végétal, les jolis coussins… Dans les moindres détails, le lieu (qui a ouvert à l’automne 2013) est décoré avec soin, et invite à s’installer pour un moment agréable – à deux sur une banquette ou à plusieurs sur une des grandes tables. L’accueil et le service étaient aux petits soins, et le brunch excellent. Nous avons pris le kahvalti, petit déjeuner turc complet, avec quelques extras. Naif propose aussi de quoi déjeuner, goûter, dîner… Bref, si vous allez à Istanbul, prévoyez un petit créneau pour vous y arrêter !
Naif Restaurant Istanbul

Naif Restaurant Istanbul

Naif Restaurant Istanbul

Naif Restaurant Istanbul

Naif Restaurant Istanbul

Naif Restaurant Istanbul

Naif Restaurant Istanbul

Naif Restaurant Istanbul

Naif Restaurant Istanbul

Naif  Kemankeş Mah., Mumhane Cad. No:52, Karaköy/İstanbul, Turquie www.naifistanbul.com

Unter

Un an avant Naif, en octobre 2012, son voisin Unter ouvrait ses portes : depuis quelques années, le quartier de Karaköy est en effet en pleine mutation. Les petits restos cools et autres salons de thés y poussent comme des champignons ! Les influences occidentales s’y mêlent avec l’art de vivre et la gastronomie turque. Chez Unter, j’ai trouvé que ce mélange était particulièrement réussi : les ingrédients et plats traditionnels turcs sont revisités, notamment avec des touches de cuisine italienne ou américaine. Par exemple, le Kabak tatlısı (dessert au potiron) devient un cheesecake au potiron, absolument divin. Avant cela, le paté d’aubergines ou le plat d’agneau m’avaient déjà conquise. C’est simple : de l’entrée au dessert, tout était succulent et surprenant ! Le tout dans un cadre à l’ambiance tamisée, parfaite pour un dîner entre amoureux.

Unter Restaurant Istanbul

unter-istanbul-restaurant-02

Unter Restaurant Istanbul

Unter Restaurant Istanbul

Unter Restaurant Istanbul

Unter Restaurant Istanbul

Unter  Kemankeş Mh., Karaali Kaptan Sokak No:4, 34000 Taksim/İstanbul, Turquie unter.com.tr

Karaköy Lokantası

On reste du côté de Karaköy, mais on change d’atmosphère : cet établissement là n’est pas né de la dernière pluie puisque les Stambouliotes viennent s’y régaler depuis 2000. L’adresse est d’ailleurs tellement courue qu’il est fortement recommandé de réserver ! Dans la belle salle aux carreaux bleus, on s’installe côtes à côtes au milieu des habitués pour déguster des mets traditionnels. On commence par de savoureux mezes en entrée – les biens connus humus, tarama, feta mais aussi muhammara (crème de poivrons et noix), poulpe fumé, pastrami de poisson,… Suivent les plats, notamment de belles grillades. On oublierai presque de garder une petite place pour le dessert – ce serait dommage puisque notre prochaine adresse est à deux pas et fournit les meilleurs baklavas d’Istanbul !

Karakoy Lokantasi Restaurant Istanbul

Karakoy Lokantasi Restaurant Istanbul

Karakoy Lokantasi Restaurant Istanbul

Karakoy Lokantasi Restaurant Istanbul

Karakoy Lokantasi Restaurant Istanbul

Karakoy Lokantasi Restaurant Istanbul

Karakoy Lokantasi Restaurant Istanbul

Karakoy Lokantasi Restaurant Istanbul

Karaköy Lokantası Kemankeş Karamustafa Paşa Mh., Kemankeş Cd No:37/A, Karaköy/İstanbul, Turquie karakoylokantasi.com

Karaköy Güllüoğlu

La famille Güllü se targue d’être dans le business des baklavas depuis 1820 : une véritable institution ! Effectivement, leurs petites douceurs sont de véritables délices. Dans la boutique où se mêlent locaux et touristes, on vient pour déguster des baklavas aux amandes, noisettes, pistaches… Et même au chocolat ! Accompagnés d’un thé, d’une tisane ou d’un café turc, il font un délicieux dessert, ou un excellent goûter. Karakoy Gulluoglu Baklavas Istanbul

Karaköy Güllüoğlu Kemankeş Karamustafa Paşa Mh. Mumhane Cd. 34425 Beyoğlu İstanbul, Turquie www.karakoygulluoglu.com

Pandeli

Sortons un peu de Karaköy : de l’autre côté du pont de Galata, nous voici à Eminönü, qui abrite le célèbre bazar aux épices d’Istanbul. Le lieu en lui-même vaut le détour, même si c’est assez touristique. Au rez-de-chaussée du bâtiment, on trouve les marchands et leurs montagnes de cannelle, gingembre et sumac. Et au premier étage, quasi insoupçonnable, se trouve le restaurant Pandeli (Cédric, si tu lis ces lignes, merci pour l’adresse) ! Pour y accèder, il faut prendre tout de suite à gauche en entrant dans le bazar par l’entrée principale. Une pancarte quasi invisible au milieu des étals chatoyants indique le petit escalier à grimper pour accéder au restaurant. Bienvenue dans une institution ouverte depuis 1901, où l’on vient déguster de la cuisine traditionnelle turque dans une belle salle carrelée. Avis aux amateurs d’aubergines, de nombreux plats en proposent. Mention spéciale pour la farandole de desserts, avec ses petites douceurs toutes plus savoureuses les unes que les autres, et le surprenant tavuk gögsü kazandibi : une sorte de petit flan sucré avec… du blanc de poulet ! J’ai cru à une erreur sur la carte, mais non, il s’agit bien d’un dessert traditionnel turc. Etonnant, mais pas mauvais du tout !

Pandeli Restaurant Istanbul

Pandeli Restaurant Istanbul

Pandeli Restaurant Istanbul

Pandeli Restaurant Istanbul

Pandeli Restaurant Istanbul

Pandeli Restaurant Istanbul

Lors de mon séjour à Istanbul en octobre dernier, j’ai découvert cette ville fascinante pour la première fois : malgré la vague de froid qui a duré pendant 5 jours, j’avais forcément très envie de flâner dans les rues et de m’imprégner de leur atmosphère. Avant mon départ, pour me mettre dans le bain, j’avais lu La Batârde d’Istanbul d’Elif Shafak : la ville est en toile de fond des aventures des héroïnes, et il y est aussi beaucoup question de nourriture, de repas en famille, de mets locaux intrigants, qui sont décrits en détail et en version originale. J’avais donc hâte de découvrir ces spécialités ! Pour cela, pas besoin de se précipiter dans les restaurants : la street food est partout, et les petits vendeurs ambulants se font un plaisir de nous faire découvrir leur spécialités entre deux visites ou au milieu d’une promenade. Contre l’équivalent de quelques centimes d’euros, on improvise un casse-croûte et goûte à un des aspects les plus authentiques de la vie stambouliote !

Les kestane (marrons) et les mısır (épis de mais) ne dépayseront pas beaucoup les Parisiens, même s’ils ont l’air un peu plus exotiques sous ces latitudes.

Istanbul City Guide - Street Food

Istanbul City Guide - Street Food

Plus original et tout aussi délicieux, le simit est un petit pain rond au sésame qu’on grignote au choix nature, avec du fromage frais ou encore de la pâte à tartiner. Le meilleur, pour moi qui raffole du sésame, c’est sans rien d’autre. Miam !

Istanbul City Guide - Street Food

Istanbul City Guide - Street Food

Istanbul City Guide - Street Food

Une petite envie de moules, là, comme ça, au détour d’une rue ? Pas de problème, à Istanbul, les sympathiques vendeurs de midye dolma régalent les amateurs de fruits de mer de leurs moules farcies au riz et aux épices. Celui ci-dessous, que nous avons croisé à l’extrémité du pont Galata côté Beyoğlu, était tout fier et enjoué que je veuille le prendre en photo !

Istanbul City Guide - Street Food

Toujours autour du pont de Galata, mais côté Eminönü, une autre scène de street food pittoresque m’a énormément plu : il s’agit du balik ekmek, le sandwich au poisson servi à la chaîne par des bateaux enguirlandés qui tanguent sur le fleuve et autour desquels les stambouliotes se pressent. Il faut jouer des coudes pour se frayer un chemin, attraper un sandwich au vol, et surtout trouver une petite table où s’asseoir !

Istanbul City Guide - Street Food

Istanbul City Guide - Street Food

Istanbul City Guide - Street Food

Pour accompagner ce sandwich tout simple à base de poisson, pain, salade et oignons : un trait de jus de citron, et un verre de şalgam suyu (jus de navet) pour faire glisser le tout ! Blindé de cornichons bien sûr… C’est un des trucs les plus improbables que j’ai bus, et rien que de revoir les photos j’en ai des brûlures d’estomac !

Istanbul City Guide - Street Food

Istanbul City Guide - Street Food

Istanbul City Guide - Street Food

Par contre, l’atmosphère incroyable qui règne autour des bateaux de balik ekmek m’a laissé un de mes meilleurs souvenirs d’Istanbul. Frigorifiée, avalant des trucs étranges sur une minuscule table, entourée de Turcs bourrus dont les voix fortes se mêlaient au clapotis des vagues sur la coque des bateaux… j’ai savouré chaque seconde de ce dépaysement fascinant.

Et s’il vous reste un petit creux, à Istanbul il y a bien sûr des kebabs à tous les coins de rues – et plein d’autres spécialités à découvrir ! Stay tuned pour quelques adresses de restos bien choisis, article à venir prochainement ! ;)

Bienvenue sur mon blog voyage & lifestyle !

Au programme: city guides, bonnes adresses, coups de coeur... Un peu à Paris, et beaucoup ailleurs !

Le blog de La Frange sur Facebook

Suivez-moi sur Instagram !

Wedding day! So happy for my cousin! 👰 #wedding #bride #beautiful #mariage Hello Bordeaux! 🌿 #bordeaux #france #street #weekend #summer Back to work after a great weekend in Compiegne. @_mmaxine's house has the loveliest floors! 😍 #compiegne #floors #ihavethisthingwithfloors #tiles #stansmith When on a hot summer night, the sky looks like fire... 🌇 #skyporn #sunset #sky #clouds #beautiful #summer Take me back... There's nothing like the Mediterranean. 🌳🌊 #latergram #bormeslesmimosas #holidays #summer #mediterranean #sea #beautiful Fresh summer delight: tuna carpaccio w/ mango & rasperry 🍇 #food #foodporn #yummy #chaletdesiles
city guides
City Guide Berlin
Bruxelles: City Guide, Bonnes adresses
City Guide Anvers
Amsterdam: City Guide, Bonnes adresses
New York: City Guide, Bonnes adresses
Londres: City Guide, Bonnes adresses
Weekend à Brighton
Bonnes adresses Paris
Bonnes adresses à Nantes
Marseille: City Guide, Bonnes Adresses
Que visiter à Nice
Cannes City Guide - Bonnes adresses Cannes
Calvi On The Rocks 2013
Madrid: City Guide, Bonnes adresses
Barcelone City Guide
Bonnes adresses Gênes
City Guide Bonnes Adresses Lisbonne
Istanbul City Guide
Découvrir Marrakech: bons restaurants, le souk, la place Jemaa El Fna, le Jardin Majorelle, la Koutoubia, la Medersa...
Jolies îles
Voyage République Dominicaine
Voyage Crete
Road trip
Road trip USA

Recommandé par…

My Little World
Expert gastronomique HouseTrip

La Frange © 2006 – 2014

Les textes et les photos de ce blog ne sont pas libres de droit. Si vous souhaitez les reproduire sur d'autres supports, merci de me contacter !
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 360 autres abonnés